2018 : Le Pont Moulin Joly

 Reconstitution d'un pont anglo-chinois.


 

L'emblème du premier jardin anglo-chinois en Europe

Nous avons reconstitué  ce  pont   à partir d'une gravure représentant une vue du   jardin de Moulin-Joly (ou Moulin joli) réalisée par Pierre-Gabriel Berthault,  neveu de Louis-Martin Berthault, architecte-paysagiste chargé probablement de la restauration à l'anglaise du parc vers 1812.

Ce jardin, à jamais disparu,   a existé sur une des îles de la Seine jouxtant l'ïle Marante à Bezons près de  Colombes, au Nord-Est de Paris. Le pont Moulin Joli restitué aux Jardins du Loriot,  rappelle la  création du premier jardin  pittoresque et anglo-chinois en France vers 1760 par  Claude-Henri Watelet (1718-1786), receveur des finances "rien moins que zélé", graveur, membre de l’Académie française et de l'Académie royale de peinture et de sculpture.