Les Journées Européennes du Patrimoine 18-19 sep 2021

L'incontournable événement de la fin  de l'été....

BandeauJEP2021

En lire plus

Peintres aux Jardins du Loriot 15 août 2021

12ème Journée Peintres aux Jardins du Loriot

Attachments:
Download this file (Inscription Peintres aux Jardins du Loriot 15 août 2021 MAJ 11 08 2021.pdf)Inscription Peintres aux Jardins du Loriot 15 août 2021 MAJ 11 08 2021.pdf[Bulletin d'inscription et réglement du concours 12 08 2021]114 kB
En lire plus

Rendez-vous aux Jardins du Loriot - 5/6 juin 2021

 

Visite accompagnée samedi 15 h

Présentation du nouveau parcours des "plantes à sorcière" et 3 exemples de transmissions des savoirs

Les Jardins du Loriot, parc anglo-chinois, s’inspirent de l’esprit novateur des jardins paysagers du XVIIIe qui sollicitent l’imaginaire du visiteur. Ainsi, à partir d’un conte d’ici et d’ailleurs et d’une Maison de sorcière, un parcours jalonné de 7 lanternes magiques, de 7 carillons de vent, invite à découvrir sous forme ludique 7 jardinets de plantes à sorcière et à percer le Secret de la Mandragore.

La visite sera illustrée aussi par   3 autres  exemples de « Transmission des savoirs » :

1) Le Pont Moulin-Joly  reconstitué à partir d'ARCHIVES de l'ancien parc du graveur paysagiste et académicien Watelet qui a contribué à sensibiliser au XVIIIe siècle les amateurs de jardins en France au style anglo-chinoi en faisant visiter son jardin aux amateurs de jardins  tout en rédigeant un ESSAI SUR LES JARDINS. Sur le pont de Watelet, nous écouterons un extrait de Mozart pour harmonica de verre, invention de Benjamin Franklin, familier du jardin de Watelet, parmi bien d'autres relations : Hubert Robert, peintre et paysagiste (inspirateur du Hameau de la Reine, Marie-Antoinette, Louis XVI...

2) Focus sur le Jardin de la "Nouvelle Héloise" près du pont Moulin Joly. En écrivant "La Nouvelle Héloise", roman le plus lu au XVIIIe siècle, Jean Jacques Rousseau (relation de Watelet  en tant que  graveur) fait connaître à ses lecteurs la nouveauté des jardins pittoresques, des espaces naturels (proches de la nature) .

Découverte de La Rose Jean Jacques Rousseau, obtention récente.

3) Le  Jardin chinois du lettré Sima Guang est décrit par Watelet  dans son ESSAI à partir de lettres sur les jardins chinois collectés et traduits par des  MISSIONNAIRE FRANCAIS EN CHINE au XVIIIe Siècle. Le jardin du lettré Sima Guang (premiier ministre sous la dynastie Song du Nord)  était situé à Luoyang. Son Jardin qu'il appelait Jardin de  la Joie Solitaire, était toutefois visité par ses amis mais aussi par les amateurs de jardins qui offraient quelques piécettes au gardien du parc. Déjà au XIe siècle, Luoyang était déjà la capitale chinoise de la pivoine, et un célèbre lettré, proche de Sima Guang avait répertorié plus de 100 pivoines et les différentes technique de greffage des pivoines arbustives.

Visite libre (samedi et dimanche - 14 h30/19 h)

invitation à une promenade sensorielle et pédagogique à partager en famille

Jouez sur le parcours de la Sorcière + de 40 énigmes à résoudre.

La forêt de la Princesse Lune : Parcours ludique en 6 stations illustrées du plus vieux conte japonais : Le conte du coupeur de Bambou.

NOUVEAU : Le Kiosque de la Clarté Céleste

3e Niveau : Campanile avec 50 clochettes de Mandalay, surmonté d'une Sphère armilaire.
2e Niveau : L'Astrologie birmane ou les 8 jours de la semaine permettant de connaître son profil de personnalité en fonction de sa date de naissance;
1er Niveau : Le Yi King ou les 8 trigrammes autour du Ying Yang.

Les aventures de 8 chasseurs de plantes dans l’Himalaya : les missionnaires Jean Marie Delavay, Armand David, André Soulié et Paul-Guillaume Farges et les botanistes anglais et américains George Forrest, Frank Kingdon-Ward, Reginald Farrer, et Frank Meyer sont honorés de 8 massifs et 8 moulins à prière qui vous racontent leurs intrépides aventures et vous invitent à découvrir quelques unes des plantes qu'ils ont collectées.

Le Jardin du Java : Les stupas de Borobudur entourent un Bouddha couché. Sculptures en pierre de lave d'Indonésie et parterres fleuris.

Expo Monet en Asie du Sud sous les auspices des Oies de Pegu (Birmanie); .Les bassins des nymphéas : hommage à Monet et Clemenceau: Nouveauté, massif dédié à G. Clemenceau fleuri de "Roses du Tigre"

Les Jardins de Birmanie : La pagode, les petits temples. Les massifs dédiés à Réginald Farrer, Frank Kingdon Ward et George Forrest botanistes, fascinés par la Haute Birmanie.

Nouveauté ; Le Jardin de Birmanie. Hommage à la jeune  KYAL SIN. Ce jardin émaillé de 38 rochers (dont 3 érigés en forme de montagne, symbole de l'immortalité) est  parcemé de nombreuses plantes vivaces. « Everything will be OK » ou l'espoir d'un printemps birman pour les 130 ethnies du Myanmar.

Pour accéder au Parc, prendre la Sortie de l'A 83, au rond point de la Landette prendre direction Landeronde (suivre les panneaux indicateurs)

Tarif : Adulte 6 €

Tarif : 5 - 18 ans : 3 €

Moins de 5 ans : gratuit.

 

 

Peintres aux Jardins du Loriot 2021

 12e édition des Peintres aux Jardins du Loriot sous le signe des Lotus

 

Le 12e concours depuis l'ouverture du parc au public  s’est déroulé ce dimanche 15 août avec un temps clément pour la saison que les artistes ont bien apprécié. Quelques jours avant le concours les organisateurs ont appris que deux membres sur trois  du jury ne pouvaient  participer à l’appréciation des œuvres pour raison de santé. Avec le peintre bien connu Pedro de Leon basé à Beaulieu sous la Roche, le concours  a été organisé uniquement sous un format Prix du public qui amènent les visiteurs à choisir leur œuvre préférée après avoir vu l’ensemble des œuvres des artistes.

Peintres2021De gauche à droite : Antoine Trichet, Natacha Bordron, Martine Delaune, Michel Le Deroff, Cathy Monnier, Marie-Annick Coutant, Paule Raynaud, Armelle Grandsir.

L’œuvre qui a collecté le plus de voix des visiteurs représente des lotus blanc-crème qui ornent le grand étang. Caty Monnier, habitant près de Civray dans le sud de la Vienne, a su donner une unité remarquable à sa création en jouant sur la palette des tons jaune, vert tendre et truquoise. Ce pastel a été offert par l’artiste à Baptiste et le  groupe de résidents d’Adapei-Aria de La Roche-sur-Yon venus passer leur après-midi au parc du Loriot. L’œuvre sera accrochée à l’entrée d’un pavillon d’accueil de l'association. Le deuxième prix correspond à une création graphique originale réalisée par Natacha Bordron de Belvigny sur un assemblage réalisé avec des planches rainurées. Cette peinture acrylique représente le portail japonais avec un portillon circulaire sous le signe de Ying et du Yang   qui donne accès à l’île du dragon. Le public a su apprécier également une représentation monochrome d’une étendue de Lotus en jouant sur la couleur ton sur ton  rose-rouge. L’œuvre est de  Michel Le Déroff de Quimper. Pedro de Léon, peintre professionnel, a su apprécier également l’œuvre originale de Martine Delaune, de Dompierre-sur-Yon, fidèle depuis plusieurs années à ce concours amical. Elle  maîtrise du  dessin floral de façon épurée : il se dégage de son  nymphéa très coloré  un air très asiatique apaisant qui  lui confère un style ipersonnel identifiable. L’exotisme du pastel de Paule Raynaud de Brétignoles-sur-mer est une invitation au voyage : des effets saisissants de contrastes et de solarisation d’un chemin dans la verdure donnent une touche impressionniste à sa composition. Elle avait l'an passé obtenu  le troisième Prix du jury. Marie-Annick Coutant de Saint Prouant a été séduite par le charme de l’observatoire des oiseaux sur l’île du dragon. Le pont japonisant parcouru par un renard accourant vers l’observatoire a été imaginé par Antoine Trichet de La Roche-sur-Yon : il semble nous plonger dans le roman de renard ! Le  côté romantique et nostalgique des jardins de curé ou ceux de nos grand’mères a inspiré le pastel d’Armelle Grandsir, d’Hazbrouck et fidèle résidente de nos contrées.

BandeauJEP2021Baptiste Mallard heureux gagant de l' œuvre réalisée par Cathy Monnier sur le thème des lotus dans les tonalités jaune-crème et vert

Les jeunes souhaitent aussi concourir...

Soulignons aussi la participation hors concours de trois jeunes artistes de la famille des créateurs du parc : Léandre ,  bientôt collégien aux talents   prometteurs, Satya et Baptistine qui ont, « à quatre mains », représenté un pareterre de fleurs au bord du grand étang… Très probablement, il y aura l’année prochaine un concours de peinture réservé aux Jeunes dessinateurs et peintres. 

LéandreSatiaBaptistineLéandre, Satya et Baptistine.

En plus des trois prix du public tous les artistes se sont vu offrir  au choix une ou plusieurs plantes des Jardins du Loriot : l’angélique pour faire des gâteaux, des arbustes à faisans….